De nouvelles écoles ont fermé leurs portes en raison de l'apparition des cas de coronavirus en Algérie. En effet, au moins cinq établissements ont opté pour cette mesure préventive après avoir détecté des cas suspects ou contaminés au sein de leurs personnels.

Mardi 3 novembre 2020, la direction de l'Education de la wilaya de Tebessa, à l'est du pays a décidé de fermer l'école "Amara Mohamed Cherif" après avoir découvert des cas confirmés au covid 19 dont la directrice de l'établissement.

Durant la même journée, une mesure similaire a été annoncée dans la wilaya de Laghouat où un établissement a été également fermé pour la même raison. Il s'agit de l'école primaire Bouguerine Ali, où deux cas suspects ont été enregistrés parmi les fonctionnaires. La direction de l'Education de la wilaya indique que la dite école sera fermée à partir de ce mercredi 4 novembre 2020 pour une période de 14 jours.

D'autres écoles déjà fermées

Par ailleurs, la direction de l'Education de la wilaya de Bouira, en Kabylie, a annoncé durant la même journée de mardi la fermeture de trois écoles. Dans son communiqué, l'académie a fait savoir en effet que deux établissements de la commune de Bechloul et un autre de la municipalité d'Al Asnam fermeront leurs portes à partir de ce mercredi 4 novembre, et ce, après avoir découvert des cas suspects de coronavirus parmi le personnel.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Ces écoles sont loin d'être les premières à connaitre ce sort à cause de la pandémie depuis la rentrée scolaire. En fait, des établissements ont déjà fermé leurs portes dans d'autres wilayas. A Tizi-Ouzou, en Kabylie, deux établissement ont pris cette décision, il y a quelques jours. Il s'agit d'une école dans la commune d'Abi Youcef, à Aïn El Hammam et une autre à Azazga. Une école de la wilaya de Boumerdes avait ouvert le bal dès le premier jour de la reprise des cours.