Le ministre de la Santé, de la Population et le Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, s’est exprimé, ce jeudi 5 novembre, sur la situation sanitaire que traverse le pays. Lors d’une conférence de presse, il a expliqué les raisons qui ont conduit, ces derniers jours, à la flambée des cas de contamination par le coronavirus.

En effet, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a fait savoir aujourd’hui que la hausse du nombre de contaminations par le coronavirus est due à la complexité de la nature du pathogène viral. Il explique, en outre, que ce virus, qui frappe de plein fouet tous les pays du monde, « n’est pas connu et n’est pas contrôlé et c’est un virus qui mute et qui change ». Soulignant que le seul rempart face au coronavirus reste le strict respect des mesures de prévention sanitaire, notamment le port de la bavette.

Par ailleurs, lors de sa rencontre avec la presse, le ministre de la Santé a révélé que l’Algérie et 170 autres pays ont entamé des négociations avec plusieurs laboratoires à travers le monde qui développent un vaccin contre le coronavirus. Assurant que le gouvernement va acquérir le vaccin « quel qu’en soit le prix ». Il a fait savoir également que 8 laboratoires sont parvenus à atteindre la troisième étape dans l’élaboration d’un vaccin contre la Covid-19.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

De son côté, le membre du Comité de surveillance et de suivi de la pandémie du coronavirus, le Dr. Bekkat Berkani, a déploré, dans une déclaration accordée à Ennahar, le non-respect de certains citoyens des mesures préventives. Il indique, en outre, que la hausse des cas de contamination, durant ces derniers jours, « est effrayante » et que l'Algérie est dans « une situation sanitaire dangereuse ».

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : Le gouvernement annonce de nouvelles mesures