Un média français a suscité une vive polémique sur le net suite à une publication jugée provocatrice et surtout à visée divisionniste par de nombreux Algériens. Diffusée mercredi 4 novembre, la publication en question concerne le nouveau compagnon de la veuve de Johnny Hallyday. 

Il s'agit de l'acteur Jalil Lespert, César du meilleur espoir masculin en 2001. Au-delà de l'information qui pouvait bien passer inaperçue, hormis pour les lecteurs de la presse people, l'évocation des origines de Jalil Lespert a été mal prise par les internautes algériens. Le nouveau compagnon de Laeticia Halliday a été présenté par ce média français, à savoir Cnews, comme un acteur "franco-kabyle".

Cette désignation n'a pas été du goût de certains qui n'ont d'ailleurs pas hésité à descendre en flammes la chaîne française. Ils estiment qu'il était plus approprié de présenter l'acteur comme un Franco-Algérien.

Cette polémique rappelle la photo partagée, le 27 avril dernier, par l’état-major français sur son compte Twitter, et titrée : « On garde le cap ! ». L'image montrait un soldat français en train de clouer des plaques directionnelles représentant différentes destinations géographiques du monde, dont l’Ukraine, Bayonne et l’Algérie. Seulement, sur la plaque représentant l’Algérie, le drapeau national et les initiales DZ étaient joints de la mention Tizi Ouzou, du drapeau berbère et du terme Bylka, désignant Kabyle en verlan.

Le Tweet partagé par l’état-major français avait suscité de vives réactions des internautes algériens. Ils étaient nombreux à y voir « l’apologie d’un séparatisme haineux de la France qui menace l’unité du pays » . « Cette photo met en avant votre mauvaise foi et votre haine de l’Algérie et du peuple algérien. Vous aspirez à diviser notre pays », avait accusé l’un d’eux