La mère de Matoub Lounes, appelée affectueusement Nna Aldjia, sera enterrée dimanche 8 novembre dans son village natal, Taourirt Moussa Ouamar, dans la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie. C'est ce qu'a indiqué, ce vendredi 6 novembre, sa famille dans un communiqué.

La famille Matoub, qui a tenu à exprimer sa "reconnaissante envers votre compassion et soutien dans cette lourde épreuve", informe que la levée du corps de Aldjia Matoub aura lieu demain samedi (7 novembre) de 9 heures à midi, au niveau du funérarium Chevilly-Larue, 125 Boulevard Jean Mermoz.

La dépouille mortelle de la regrettée arrivera à l’aéroport d’Alger dimanche dans l’après-midi, précisent ses proches. "L’inhumation du corps aura lieu au village natal du Rebelle Lounes Matoub, Taourirt Moussa Ouamar, le dimanche 8 novembre 2020", conclut le communiqué de la famille Matoub.

Pour rappel, la mère du chantre de l’amazighité Lounes Matoub est décédée jeudi 5 novembre dans la capitale française, Paris. La nouvelle, qui s'est répandue telle une traînée de poudre, en a bouleversé plus d'un.

Elle reposera auprès du Rebelle

Il faut dire que Aldjia Matoub est très appréciée, notamment Kabylie. Elle incarne l'image d'une femme courage ayant enfanté un homme devenu symbole de toute une région. Nna Aldjia s'en est allée à l'âge de 89 ans après avoir lutté plusieurs mois durant contre la maladie.

Elle est partie rejoindre son fils, 22 ans après la disparition tragique de ce dernier, lâchement assassiné en 1998. Avec sa fille, Malika, et des centaines de milliers de fans du Rebelle, Nna Aldjia a passé les 22 dernières années de sa vie à réclamer la vérité sur l’assassinat de son fils. Elle s'est éteinte sans connaître ses véritables meurtriers.