Le Consulat général de France à Alger a indiqué, dans un communiqué rendu public ce samedi 7 novembre, que les voyageurs en provenance de l'Algérie vers la France devraient présenter un « test biologique de dépistage virologique négatif réalisé moins de 72 heures avant le vol ou la traversée ».

Dans un communiqué diffusé via sa page Facebook officielle, le représentant diplomatique français en Algérie a indiqué qu'« à compter du 11 novembre, les voyageurs en provenance d'Algérie et se rendant en France, quelle que soit leur nationalité ou leur statut, devront présenter avant l'embarquement un test ou examen biologique de dépistage virologique négatif réalisé moins de 72 heures avant le vol ou la traversée ».

La même source a, en outre, tenu à rappeler que « les frontières extérieures de l'Espace Schengen sont fermées, sauf exemptions et dérogations ». En Algérie, l’entrée en France est autorisée aux ressortissants européens, aux étrangers résidant en France et aux Algériens détenteurs d’un visa D pour un pays de l’espace Schengen. Néanmoins, aucune restriction sanitaire ne s’applique aux voyageurs en provenance des États membres de l’Union européenne, de l'Andorre, de l'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, du Royaume-Uni, de Saint-Marin, de Saint-Siège et de la Suisse.

À lire aussi :  Angleterre : Un club de football ouvre des salles de prière durant les matchs

Par ailleurs, pour entrer en France, deux documents sont nécessaires. Il s’agit de l’attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport et aux frontières. C’est aussi une déclaration sur l’honneur que l’on ne présente pas de symptômes de la covid-19. Ces documents sont téléchargeables sur le site du ministère français de l’Intérieur.

Lire aussi : L’ambassade et les consulats de France en Algérie sous sécurité renforcée