Météo Algérie annonce des perturbations climatiques dans plusieurs wilayas du nord du pays, et ce, à partir de mardi 10 novembre. Une bonne partie du territoire national connaîtra des orages par intermittence, que ce soit à l'ouest, au centre ou à l'est de l'Algérie. Ces perturbations n'épargneront pas certaines wilayas du sud.

En effet, selon la même source, l'Algérie connaîtra de fortes pluies dans plus d'une vingtaine de wilayas. Météo Algérie note cependant que ces perturbations climatiques n'auront pas une grande incidence sur les températures. Les températures resteront plutôt douces, précise-t-on.

Plusieurs wilayas sont directement concernées par cette annonce, en l'occurrence Sidi Bel Abbes, Saïda, Tiaret, Mostaganem et Mascara, dans l'ouest du pays. Au centre, ce sont les wilayas de Chlef, Médéa, Bouira, Blida, Djelfa et Alger qui seront touchées par les orages, alors que dans l'est de l'Algérie, les perturbations climatiques concernent précisément Bejaïa, Constantine, Sétif, Skikda et Annaba.

Il importe de relever que certaines wilayas du sud sont également concernées par ces mêmes perturbations. il s'agit de Ghardaïa, Bechar, Tindouf, Laghouat et Biskra. Météo Algérie ne donne pas les températures exactes qui seront en vigueur à l'occasion de ces perturbations, mais il est précisé que les fortes pluies n'occasionneront pas une baisse du mercure.

Aussi, les orages annoncés dureront environ vingt-quatre heures, selon la même source. En effet, les perturbations se poursuivront jusqu'au lendemain, soit la journée du mercredi 11 novembre. Il faut dire que ces pluies sont les bienvenues, dans la mesure où l'Algérie reste menacée par le phénomène de la sécheresse. Surtout qu'il n'a pas beaucoup plu cette année, à l'exception de certaines averses enregistrées, çà et là, depuis septembre.