Un individu a assassiné une mère de famille dans la soirée de lundi 9 novembre, dans la localité d'El Harrouch, relevant de la wilaya de Skikda, dans l'est de l'Algérie, rapporte le média arabophone Echorouk TV News sur sa page Facebook.

Encore un féminicide en Algérie. Cette fois, il a été enregistré dans la wilaya de Skikda, plus exactement au centre-ville de la paisible localité d'El Harrouch. La victime est une veuve et mère de deux enfants. Elle a été tuée à son domicile par un individu qui lui a asséné plusieurs coups de poignard.

La victime a rendu l'âme au niveau de l'hôpital de la même ville où elle a été transportée en extrême urgence. L'auteur du crime présumé est resté sur place. Il a été arrêté par les services de sécurité après les signalements. Les policiers ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de ce crime affreux qui a jeté l'émoi sur toute la région d'El Harrouch, d'autant que la victime laisse orphelins deux enfants qui avaient déjà perdu leur père.

Énième féminicide

Il importe de rappeler que beaucoup de féminicides ont été enregistrés dans différentes régions d’Algérie ces derniers mois. Le plus marquant reste l'assassinat de Chaïma, le 4 octobre dernier. Âgée d’à peine 19 ans, la jeune fille a été retrouvée morte, le corps carbonisé, dans une station-service abandonnée de la ville de Thenia, relevant de la wilaya de Boumerdes.

Dans la nuit de mercredi 7 octobre, le corps d’une autre jeune femme, âgée de 32 ans, a été également retrouvé brûlé et couvert de pneus, dans la wilaya de Sétif. Quelques jours avant cette macabre découverte, un homme a essayé de brûler vive sa propre femme, à Alger. Il s’en est pris physiquement à son épouse en lui assénant des coups violents avant de la blesser avec une arme blanche.