L’ancien président de la JS Kabylie Mohand Cherif Hannachi est décédé ce vendredi 13 novembre après plusieurs jours de lutte contre la maladie, a-t-on appris de sources concordantes. L’ex-boss du club le plus titré d’Algérie aurait été contaminé par le coronavirus et avait passé plusieurs jours dans les hôpitaux.

Triste nouvelle pour les amoureux de la JS Kabylie et les membres de la grande famille footballistique en Algérie. Âgé de 70 ans, l'ex président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, a rendu l'âme dans la matinée de ce vendredi 13 novembre, après plusieurs jours de lutte contre la maladie.

Admis le 27 septembre dernier au Centre hospitalier universitaire (CHU) Nedir Mohamed de Tizi Ouzou, Mohand Cherif Hannachi souffrait de troubles neurologiques. À la mi-octobre, il avait été transféré à l’hôpital Mustapha Pacha, à Alger.

Alors que son état de santé ne s'améliorait pas, le président le plus titré de l’histoire du football algérien avait été transféré en urgence en France pour des soins intensifs. Des sources médiatiques ont rapporté, il y a quelques jours, que le président emblématique de la JSK était atteint du coronavirus et soumis à une ventilation artificielle.

Hannachi, un président emblématique

La nouvelle du décès de Mohand Cherif Hannachi a laissé place à une grande tristesse chez les supporters de la JS Kabylie. Certes, Mohand Cherif Hannachi était sorti par la petite porte de la maison jaune et vert, mais les inconditionnels du club n’ont pas oublié tout ce qu’il a fait pour la JSK en tant que joueur mais surtout en tant que dirigeant et président.

Pour certains, il restera ce boss mythique et emblématique du club le plus titré d’Algérie. Plusieurs amoureux du club kabyle ont rendu rendu hommage à l'ancien boss de la JSK via les réseaux sociaux et ont transmis leurs condoléances à la famille du défunt.

Lire aussi : JS Kabylie : Le message de Cherif Mellal à Mohand Cherif Hannachi