Le marché noir de devises a replongé dans sa léthargie ces derniers jours. Alors que l'Algérie vit une 2e vague de coronavirus, la demande sur les principales devises, à l'instar de l'euro a connu une baisse drastique. Néanmoins, la monnaie unique européenne maintient toujours des prix au dessus de la barre symbolique des 200 dinars. Alors que sur le marché officiel, la monnaie européenne a connu une nouvelle hausse. 

Le marché noir des devises en Algérie connaît une certaine accalmie depuis quelques jours. En ce mercredi 18 novembre, la monnaie unique européenne s’échangeait à 197 dinars pour un euro à l’achat et 200 dinars à la vente. Les taux peuvent varier légèrement d’une région à une autre et selon la quantité de devises échangée.

Concernant les taux des autres devises demandées sur le marché parallèle en Algérie, ils restent également stables. Ainsi, le dollar américain s’échangeait à 170 dinars à l’achat et à 174 dinars à la vente. La livre sterling vaut 218 dinars à l’achat et 221 dinars à la vente. Tandis que le franc suisse s’échangeait à 182 dinars à l’achat et à 186 dinars à la vente. Enfin, le dollar canadien s’échangeait à 126 dinars à l’achat et 130 dinars à la vente.

Il faut néanmoins souligner que la lire turque a enregistré une baisse remarquable en ce mercredi. Alors qu'elle s'échangeait à 25 dinars à l’achat et à 27 dinars à la vente, la monnaie turque est passée à 20 dinars à l’achat et à 23 dinars à la vente.

Le dinar algérien continue de perdre sa valeur face à l'euro sur le marché officiel

Dans le circuit officiel, la monnaie algérienne a de nouveau baissé face à l'euro. Selon les chiffres de la Banque d’Algérie du mercredi 18 novembre, l’euro vaut désormais 152,50 dinars à l’achat et 152,56 dinars à la vente. Contrairement à la monnaie européenne, le dollar, de son côté, a légèrement reculé devant le dinar. Il s'échangeait à 128,35 dinars à l’achat et 128,36 dinars à la vente.

Il faut signaler que ces taux ne sont valables que pour les transactions officielles de la Banque d’Algérie. Ils répondent à la volonté politique de déprécier la valeur du dinar, afin de juguler le déficit budgétaire de l’Etat.

Taux de change de l’euro face au dinar algérien sur le marché noir (18/11/2020)