Dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, l’administration américaine a donné son feu vert, mardi 17 novembre, pour mettre sur le marché un test de dépistage rapide à usage individuel pour détecter la Covid-19. Selon les médias américains, ce nouveau test de dépistage fournit le résultat en 30 minutes.

Aux Etats-Unis, il est aujourd’hui possible, en cas de suspicion de contamination par le coronavirus, de se dépister soi-même à la maison. La Food and Drug Administration (FDA) vient, en effet, d’autoriser en urgence la commercialisation de ce nouveau test de dépistage rapide à usage individuel pour détecter la covid-19. Ainsi, ceux qui souhaitent se faire dépister, seront fixés sur une éventuelle infection au coronavirus en seulement 30 minutes.

Lucira Health, la société qui a développé ce moyen de dépistage rapide, explique que le test se fait par voie nasale et il est disponible uniquement sous prescription d’un médecin. Précisant, en outre, que le test, qui coûte 50 dollars, est destiné aux individus de plus de 14 ans.

Stephen Hahn, chef de la FDA, estime que ce nouveau moyen de dépistage rapide « est une avancée importante » qui souligne l’engagement du gouvernement américain dans la lutte contre le coronavirus. « La FDA a autorisé le premier test #Covid-19 qui est administré par l’individu lui-même et donne les résultats à domicile » souligne-t-il.

À lire aussi :  Restriction des visas : le sentiment anti-français des Nord-Africains s'accentue

Pour rappel, l’autorisation en urgence est une autorisation temporaire ou sous condition délivrée par la FDA aux Etats-Unis pour répondre à une situation d’urgence telle que la pandémie actuelle. Elle peut ainsi être révoquée en cas d’inefficacité.

Lire aussi : Coronavirus : L’Algérie produira bientôt les kits de dépistage rapide (Ministre)