Pour le troisième jour d'affilée, l'Algérie a enregistré plus 1 000 contaminations au coronavirus. Les autorités sanitaires ont annoncé, ce jeudi 19 novembre, 1 023 nouvelles personnes infectées en l’espace de 24 heures. Un bilan en légère baisse par rapport à celui de la veille, mais qui reste toujours aussi inquiétant. 

Le coronavirus continue de se propager rapidement en Algérie. Depuis la journée d'hier mercredi, pas mois de 1 023 nouvelles personnes ont été testées positives au virus, qui a fait son apparition en Algérie en février dernier, et en novembre 2019 en Chine.

Notons que le nombre de cas enregistrés ce jeudi a légèrement baissé par rapport à la journée d'hier (1 038 cas), lors de laquelle le pays a connu un nouveau pic de contaminations. Ainsi, avec ce nouveau bilan, le comité scientifique dénombre un total de 71 652 contaminations depuis le début de la pandémie en Algérie.

Concernant les décès, les autorités sanitaires du pays ont fait état de 18 nouveaux patients morts du virus au cours de ces dernières 24 heures. Soit 2 de moins que le bilan précédent. Ainsi, l’Algérie compte désormais 2 224 personnes décédées à cause de la pandémie de coronavirus.

L’Algérie enregistre plus de 600 guérisons en une journée

Par ailleurs, l’Algérie a enregistré, au cours des dernières 24 heures, un nombre important de personnes guéries du coronavirus. Selon le comité scientifique du ministère de la Santé, 636 personnes ont quitté les hôpitaux après leur guérison du virus. Le nombre total de personnes rétablies passe ainsi à 47 022.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Il faut dire que les chiffres de ce mercredi confirment une nouvelle fois que le pays fait face à une nouvelle vague de la pandémie. Selon les spécialistes, cette situation est le résultat du non-respect des mesures barrières et des dispositions prises dans le cadre de la lutte contre la propagation de cette pandémie. Les autorités sanitaires appellent encore les Algériens à faire preuve de vigilance et à respecter des règles d’hygiène et de distanciation physique, tout en rappelant l’obligation du respect du confinement et du port du masque.