La compagnie nationale Air Algérie va opérer un vol de rapatriement depuis le Qatar à destination de l'Algérie. Cette liaison aérienne est prévue pour demain dimanche (22 novembre) à partir de l’aéroport international de Doha, annonce la députée de l’émigration pour la zone Afrique du Nord et Moyen-Orient, Amira Selim. 

En effet, la compagnie nationale aérienne, Air Algérie, compte assurer un vol de rapatriement à partir du Qatar, pour évacuer les ressortissants algériens bloqués dans ce pays depuis maintenant neuf mois. L’appareil d'Air Algérie décollera, donc, à partir de l’aéroport international de Doha vers 14 heures (heure locale) à destination de l’aéroport international Houari Boumediene de la capitale Alger.

Il y a lieu de relever qu'il s'agit là du premier vol de rapatriement que la compagnie nationale de navigation aérienne effectuera depuis la clôture, le 11 septembre dernier, de la quatrième phase du programme de rapatriement des Algériens coincés à l'étranger que les autorités avaient désignée, à ce moment-là, comme étant la dernière.

D'aucuns pensent, donc, que ce vol est l'indice de la reprise des opérations d'évacuation des Algériens qui n'ont pas pu rejoindre le pays depuis la fermeture de ses frontières externes, mesure prise, au mois de mars, pour endiguer la propagation exponentielle du coronavirus.

À lire aussi :  Emmaüs Toulouse : Bons plans pour les étudiants en France

Cette probabilité est d'autant plus plausible que la question du rétablissement des liaisons aériennes et maritimes n'est pas à l'ordre du jour, du fait de l'explosion des cas de Covid-19 en Algérie et dans les pays voisins. A rappeler que le dernier vol du transporteur aérien algérien a été opéré au départ de l’aéroport international de Paris-Orly (France) vers l’aéroport international de Houari Boumediene, à Alger.

Lire aussi : Air Algérie annonce la reprise des vols spéciaux