Après Riyad Mahrez, Andy Delort ou encore Youcef Atal, un autre joueur de l'équipe nationale d'Algérie a été contaminé par le coronavirus. Il s'agit de l'international algérien Ramy Bensebaïni qui a été testé positif à la Covid-19. L'annonce a été faite ce samedi 21 novembre par son club, le Borussia Mönchengladbach. Ainsi, le joueur, qui sera mis en quatorzaine, ratera plusieurs matchs de son club.

Le défenseur algérien formé au Paradou AC Ramy Bensebaïni a été testé positif au coronavirus. C'est la direction du club allemand du Borussia Mönchengladbach qui l'a annoncé à travers un tweet : « Lors d'un test Covid-19 effectué sur les joueurs et le personnel avant le match de Bundesliga contre le FC Augsbourg, le défenseur Ramy Bensebaïni a été testé positif à la Covid-19 », lit-on dans le message du club allemand.

Bensebaïni (25 ans) sera placé en isolement sanitaire pendant quatorze jours. Il ratera, donc, cet après-midi, le match de son équipe contre Augsbourg, mais également le match de Ligue des Champions prévu mercredi prochain face aux Ukrainiens du Shakhtar Donetsk.

À lire aussi :  « Ana chikour » : la célébration polémique d'Islam Slimani après son but contre la Guinée

Le défenseur algérien sera également incertain pour le match de son équipe contre l'Inter Milan en compétition européenne, prévu le 1er décembre prochain, au grand dam de son coach Marco Rose qui compte énormément sur son latéral gauche, qui réalise un très bon début de saison.

Il est à noter que Ramy Bensebaïni n’est pas le premier joueur international algérien à contracter le virus. Avant lui, Riyad Mahrez, Andy Delort, Mehdi Abeid, Hilal Soudani et Youcef Atal ont été diagnostiqués positifs.