Les étrangers sans papiers en France, dont les Algériens, bénéficieront d’un nouvel avantage. Le syndicat gestionnaire des transports en commun dans la Métropole de Lyon (Sytral) a adopté, lundi 23 novembre, une nouvelle « tarification solidaire gratuite » pour les plus démunis. Les demandeurs d'asile ou de titre de séjour sont concernés par cette mesure.

Cette disposition prendra effet à compter du 1er janvier 2021. Ainsi, l’ensemble du réseau des transports en commun lyonnais (TCL) sera gratuit dès le premier jour de l'an prochain pour les plus démunis.

Les élus du syndicat gestionnaire des transports en commun dans la Métropole de Lyon (Sytral) ont décidé de créer un « abonnement solidaire gratuit » à destination notamment des bénéficiaires du RSA, de l'allocation adulte handicapé, de l'allocation de solidarité aux personnes âgées. Les demandeurs d'asile ou de titre de séjour sont aussi concernés par la mesure, sur présentation de justificatifs.

Bruno Bernard, président de la Sytral, voit dans « le développement des transports en commun le moyen le plus efficace pour réduire les inégalités territoriales et sociales » et défend « l'accession de tous aux transports en commun ». Un deuxième abonnement « Solidaire Réduit » à 10 euros par mois entrera également en vigueur au 1er janvier 2021 au profit des usagers au faible revenu.

En juillet dernier, le gouvernement français a pris la décision de prolonger les droits à l’aide médicale de l’État (AME) pour les bénéficiaires dont les droits sont arrivés à expiration. Il s’agit, en fait, d’un dispositif permettant aux sans-papiers étrangers, dont les Algériens, de bénéficier d’un accès gratuit aux soins en France.

Cette aide décidée par le gouvernement français en faveur des étrangers en situation irrégulière permet une prise en charge à 100% des frais médicaux, sans avoir besoin d’avancer les frais. Les personnes à la charge d’un bénéficiaire de l’AME sont également couvertes à 100%, de même que les mineurs qui le sont dans tous les cas.