La compagnie algérienne de navigation aérienne, Air Algérie, a rendu public, jeudi 3 décembre, le programme détaillé des vols de rappariement qu'elle va opérer depuis plusieurs pays. Cette opération, qui sera entamée ce vendredi 4 décembre, s'étalera jusqu'au 19 décembre. 

La France, l'Espagne, le Canada, les Emirats arabes unis, l'Arabie saoudite, l'Egypte et la Jordanie sont autant de pays concernés par ces liaisons aériennes tant attendues par les Algériens bloqués l'étranger depuis la fermeture des frontières. Cependant, ces vols spéciaux ne sont ouverts qu'à une certaine catégorie de passagers. Des conditions d'embarquement que n'omet pas de rappeler Air Algérie dans son communiqué publié jeudi 3 décembre.

En premier lieu, énumère le document d'Air Algérie, les ressortissants qui veulent regagner le pays doivent être détenteurs d’un passeport algérien. Le postulant doit aussi être inscrit auprès des représentations algériennes à l’étranger. La compagnie aérienne souligne, en outre, que pour être du voyage, les ressortissants doivent être détenteurs d’un billet d’Air Algérie confirmé sur le vol de rapatriement. Un test PCR négatif au coronavirus établi 72 heures avant le vol est également exigé pour le voyageur.

Voici le programme détaillé des vols de rapatriement

I. Au départ de la France :

- Paris-Alger les 04/06/08/10/14 et 16 décembre 2020
- Paris- Oran : le 10 décembre 2020
- Paris- Constantine : le 12 décembre 2020
- Marseille- Alger : les 09/11/13/15 et 17 décembre 2020

II. Au départ de l’Espagne :

- Barcelone- Alger : le 11 décembre 2020
- Madrid- Alger : le 13 décembre 2020
- Alicante- Alger : le 15 décembre 2020

III. Au départ des Emirats arabes unis :

- Dubaï- Alger : les 14/16 et 19 décembre 2020.

IV. Au départ de l’Egypte :

- Le Caire- Alger : le 17 décembre 2020.

V. Au départ de la Jordanie :

- Amman -Alger : le 12 décembre 2020

VI. Au départ de l’Arabie saoudite :

- Djeddah- Alger : les 13 et 15 décembre 2020

VII. Au départ du Canada :

- Montréal- Alger : le 18 décembre 2020
Par ailleurs, Air Algérie a souligné que « des mises à jour pourraient être apportées selon l’évolution de la situation ».