Le président de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire, le Pr Kamel Sanhadji, sest exprimé, ce vendredi 4 décembre, sur la réouverture des frontières en Algérie. Le Pr Sanhadji indique que les vols internationaux pourront reprendre après le lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19.

Dans un entretien accordé à la Radio régionale de Sétif, le président de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire estime que la réouverture des frontières et la reprise des vols nécessitent d’abord l’élaboration d’un passeport sanitaire pour tous les voyageurs. Ceux-ci devront obligatoirement être vaccinés.

Le Pr Kamel Sanhadji ne donne cependant aucune date pour la réouverture des frontières de l’Algérie. Il révèle, néanmoins, que la campagne de vaccination contre le coronavirus devra débuter dans un mois. Au sujet du nombre de cas positifs quotidiens en Algérie, le professeur Sanhadji a déclaré: « Nous assistons au recul du nombre de contaminations qui diminueront dans les prochains jours ».

Rappelons, par ailleurs, que les dates de la reprise des vols domestiques et ceux destinés au rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger ont été annoncées. Ainsi, la compagnie nationale aérienne Air Algérie devra relancer ses vols domestiques dimanche 6 décembre. A partir de cette date, les avions d’Air Algérie pourront enfin décoller à nouveau après des mois d’arrêt du trafic aérien. Cette reprise permettra aux voyageurs de se déplacer aisément entre les différentes régions du pays.

À lire aussi :  Affaire Future Gate : Voici le sort de Numidia Lezoul et des autres influenceurs

Concernant les opérations de rapatriement, la compagnie nationale Air Algérie a précisé, dans un communiqué publié lundi 30 novembre, que les personnes concernées par cette nouvelle opération devaient remplir un certain nombre de conditions.

Ainsi, les ressortissants qui veulent regagner le pays doivent, d’abord, être détenteurs d’un passeport algérien. Le postulant doit aussi être inscrit auprès des représentations algériennes à l’étranger. Pour être du voyage, les ressortissants doivent être détenteurs d’un billet d’Air Algérie confirmé sur le vol de rapatriement. Un test PCR négatif établi 72 heures avant le vol est également exigé pour le voyageur.