La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a subi des pertes colossales en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. C'est ce qu'a indiqué ce mercredi 9 décembre 2020 à la radio nationale, le directeur du transport des voyageurs de cette entreprise, Samir Guemmouri.

Le coronavirus qui a causé la mort de centaines de personnes a également impacté durement le secteur et les entreprises économiques sur le plan financier. Les sociétés de transport ont été particulièrement touchées. Ainsi à l'instar d'Air Algérie et l'Entreprise Nationale du Transport Maritime de Voyageurs, la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a également essuyé des pertes énormes.

Le manque a gagner de cette entreprise publique se chiffre en effet à plus de 9 milliards de dinars. Ces pertes risquent de monter encore, indique le directeur du transport des voyageurs auprès de la société en question, Samir Guemmouri.

« Le manque à gagner enregistré depuis le début de l’interruption des trafics à savoir le 20 mars 2020, on continue à l’estimer jusqu’au 31 décembre, à 12 milliards de dinars", a en effet souligné ce responsable à la radio nationale. Expliquant que cette estimation "a été faite sur les dépenses et les pertes enregistrées durant cette période, donc de mars jusqu’à la fin de l’année".

Un protocole sanitaire pour reprendre le service

Cela dit, la SNTF espère reprendre le service très bientôt pour stopper l'hémorragie. Pour ce faire, elle a mis en place un protocole sanitaire à même de permettre cette reprise en ces temps de coronavirus.

« On a préparé tous les repères au niveau de ce qu’on appelle le marquage au sol, au niveau de nos gares, notamment les gares des grandes lignes, à l’entrée de chaque gare déjà, l’entreprise compte mobiliser des agents qui seront chargés de faire respecter le protocole sanitaire", a souligné Samir Guemmouri.

Il précisera que le protocole sanitaire consiste en "le port obligatoire du masque, la prise de la température des passagers et la mise du gel hydroalcoolique à leur disposition. Un système d’aération y sera aussi. Il est mis en place afin de changer l’air circulant à bord des trains".