Les corps sans vie des deux autres pilotes de l'hélicoptère de la marine nationale qui s’est écrasé ce mercredi 16 décembre au large de Bouharoun, dans la wilaya de Tipaza, ont été repêchés, a indiqué le ministère de la Défense Nationale (MDN) dans un communiqué. Le bilan de cet accident s'alourdit ainsi à trois morts. 

Il s’agit des officiers supérieurs, le lieutenant-colonel Noureddine Kharroussa et le lieutenant-colonel Mohamed Amine El Ouafi. Ces derniers s'ajoutent à la première victime repêchée plutôt, en l'occurrence le lieutenant Noureddine Bouzayda, a précisé le communiqué du MDN.

"Lors d’une mission de vol d’entraînement technique, ce matin mercredi 16 décembre 2020, et à 11H25, un hélicoptère de recherche et de sauvetage militaire de type (MS-25 Merlin) relevant du Commandement des Forces Navales, s’est écrasé au large de la mer à deux (02) miles marins au nord-ouest des côtes de la ville de Bouharoun, wilaya de Tipaza/1ère Région Militaire, où nous déplorons le décès en martyr du lieutenant Bouzayda Noureddine, l’un des membres de l’équipage de l’appareil composé de trois officiers", avait indiqué la même source dans son premier communiqué.

Deux officiers supérieurs décèdent

Ainsi après une opération de recherche durant laquelle de gros moyens et matériels ont été déployés, les deux autres victimes de ce crash ont été retrouvées et repêchées dans l'après midi de ce mercredi. Pour rappel, cet accident eu lieu à 11h25 à environ deux miles marins au nord-ouest de la ville balnéaire de Bouharoun. Plus précisément, au large du hameau de Saïdia.

À lire aussi :  Après 60 ans d'activité, Caritas Algérie a dû fermer ses portes

Selon des témoins oculaires, parmi les habitants de Bouharoun et les marins-pêcheurs qui se trouvaient non loin loin du lieu du crash, la perte de contrôle de l’hélicoptère était visible dans le ciel. Un habitant qui s’offrait une sortie avec ses enfants a apporté un témoignage sur Ennahar TV. L'un d'entre eux a affirmé avoir vu l'un des membres de l'équipage sauter de l'appareil, avant de se faire violemment happer en plein air.

Lire aussi : Algérie : Crash d’un hélicoptère en mer à Tipaza (Vidéo)