La compagnie de navigation aérienne Air Algérie a annoncé, dimanche 20 décembre, une nouvelle opération de rapatriement des Algériens bloqués à l'étranger. Celle-ci s'étalera du 23 décembre 2020 au 31 janvier 2021. Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, le député de l'émigration Noreddine Belmeddah a donné plus de détails sur cette opération. 

Selon le parlementaire, ces vols concernent plusieurs pays d'Europe et d'Asie. La majorité des vols desserviront la France, avec 17 départs hebdomadaires de différentes villes, dont Paris, Lyon et Marseille. Air Algérie a également programmé trois liaisons par semaine avec l'Espagne. Des vols aller-retour sont prévus les jeudi ( Alger-Alicante- Alger), vendredi (Alger- Madrid- Alger) et samedi (Alger-Bercelone- Alger).

D'autres liaisons sont aussi programmées chaque semaine de et vers la Belgique (Bruxelles), et ce, tous les lundis. L'Allemagne est également concernée avec un départ de et vers Francfort chaque mercredi, indique le même député. Concernant le Canada, une liaison est programmée au départ d'Alger chaque samedi. Le retour interviendra chaque dimanche.

« Le rapatriement ne va pas s'arrêter »

Belmeddah affirme que des dessertes sont également prévues de et vers certains pays arabes dont il ne cite pas les noms. Il a souligné que d'autres campagnes de rapatriement suivront dans un proche avenir, assurant que ces opérations n'allaient pas s'arrêter.

À lire aussi :  Guerre d'Algérie : révélations sur les prisons de Normandie

Il est à noter qu'Air Algérie a relancé ses vols spéciaux le 4 décembre dernier. Cette étape du programme de rapatriement a été clôturée le 19 du même mois. Samedi, le ministre de l'Intérieur a souligné que 25 000 Algériens étaient en attente de leur rapatriement. « Le nombre des Algériens souhaitant regagner le pays augmente de jour en jour atteignant actuellement 25.000 personnes », a-t-il fait savoir devant les membres de la Commission finances et budget de l’Assemblée populaire nationale (APN).