Rien ne va plus, semble-t-il, entre le ministre de la Santé et le président de l’Ordre des médecins et membre du Comité scientifique de suivi de l’épidémie de Covid-19 en Algérie, le docteur Mohamed Bekkat Berkani. Ce dernier n'a d'ailleurs pas été associé à la réunion dédiée à la vaccination anti-covid, tenue lundi 21 décembre.  

La tension entre les deux hommes ne date pas d'hier, en fait. Le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a rappelé à l'ordre il y a quelques jours Mohamed Bekkat Berkani suite aux déclarations de ce dernier annonçant le début de la vaccination le mois de janvier prochain. Il avait également déclaré que le vaccin serait gratuit pour tous les Algériens.

Une sortie médiatique qui n'a pas été du goût du premier responsable du secteur de la santé en Algérie qui a estimé que rien n'avait été décidé sur le sujet. Les relations entre les deux responsables ne se sont pas améliorées depuis. Mardi 21 décembre 2020, le Premier ministre a convié l'ensemble des responsables concernés par la campagne de vaccination. Le Dr Bekkat Berkani n'a cependant pas été invité. C'est lui-même qui l'a affirmé.

Bekkat Berkani réagit

« Il y a eu une réunion au niveau du Premier ministère concernant un certain nombre d’acteurs, y compris le Conseil scientifique. J’ai été étonné que le ministre de la Santé ne m’ait pas appelé pour cette réunion », a-t-il déclaré mercredi 22 décembre au site francophone TSA.

Et d'ajouter : « Franchement, je ne sais pas pourquoi et je ne veux pas savoir. Ce n’est pas à titre personnel. En excluant le président de l’Ordre des médecins, il attente à ma représentativité ». Bekkat Berkani ne semble pas d'ailleurs digérer sa mise à l'écart. « Qu’à cela ne tienne. Ce n’est pas parce que nous avons des divergences de vues concernant ceci ou cela. Ce n’est pas parce que j’ai dit qu’il serait souhaitable de lancer la vaccination en janvier, position confortée par le président de la République, qu’on doit prendre des dispositions comme celles-ci », a-t-il indiqué avec une certaine amertume.

Lire aussi : Algérie : La date du début de vaccination contre le covid-19 annoncée