Le nouvel ambassadeur d’Italie à Alger, Giovanni Pugliese, s'est adressé aux Algériens mardi 22 décembre sur les réseaux sociaux. Giovanni Pugliese a rappelé l'amitié profonde entre son pays et l’Algérie. Il a également évoqué la politique des visas mise en oeuvre par l'Italie. L'ambassadeur a promis de multiplier le nombre de centres de visas en Algérie.

Le nouvel ambassadeur d’Italie à Alger, Giovanni Pugliese a affirmé que "l’Ambassade d’Italie vise à promouvoir une politique active dans le domaine des visas". Il a déclaré que malgré la situation sanitaire marquée par la pandémie du coronavirus, il a été "institué un mécanisme spécial qui a permis à beaucoup d’étudiants algériens de ne pas rater l’année universitaire en Italie". Giovanni Pugliese a souligné que l'Italie était "le seul pays à avoir un centre visa dans l’extrême sud algérien (Adrar)". Il a promis de "multiplier les centres de visa en Algérie".

L'ambassadeur italien a également indiqué que l’année 2021 "sera encore plus riche pour l’amitié algéro-italienne. Une dynamique absolument extraordinaire et sans précédent". Il s'est engagé à "renforcer les liens humains et culturels entre le peuple italien et le peuple algérien à travers la promotion de la langue italienne en Algérie, l’octroi de bourses d’études pour les étudiants algériens et l’organisation d’initiatives culturelles en coordination avec l’institut culturel italien d’Alger et l’école italienne Roma d’Alger".

À lire aussi :  Une Kabyle élue Miss Amazigh France 2023 (vidéo)

L'amitié entre l'Italie et l’Algérie a des racines profondes

Il a tenu à rappeler que "l’amitié entre l'Italie et Algérie a des racines profondes qui remontent même avant l’indépendance algérienne, et cette amitié s’est toujours nourrie de la proximité géographique, des liens culturels et humains entre nos peuples et des échanges économiques".

Aussi, l'ambassadeur a dressé un tableau des relations entre l’Algérie et l'Italie. Il a évoqué la place de l’Algérie en tant que premier partenaire commercial de l'Italie avec des échanges dépassant les 8 milliards de dollars. Giovanni Pugliese a également souligné que près de 200 sociétés italiennes sont présentes en Algérie et qu'il compte renforcer le partenariat entre les deux pays.

Lire aussi :L’Italie ouvre ses portes aux travailleurs algériens