La fortune de l’homme d’affaires algérien Issad Rebrab, PDG du groupe privé Cevital, a augmenté de 3.3 milliards de dollars. Selon le magazine américain Forbes, Issad Rebrab possède une fortune d’une valeur nette de 7,5 milliards de dollars. Elle a été estimée à plus de 4,2 milliards de dollars en avril 2020.

Issad Rebrab demeure le seul milliardaire algérien figurant officiellement dans la liste des milliardaires africains. Il occupe désormais la quatrième place continentale. Il est devancé par les Nigérians Mike Adenuga et Aliko Dangote et le patron d’Orascom Telecom, l’Égyptien Nassef Sawiris.

Le PDG de Cevital, qui a principalement fait sa fortune en Algérie, est également la première fortune du Maghreb devant le milliardaire marocain Aziz Akhannouch, avec 3.5 milliards de dollars.

Au classement général, Issad Rebrab est donc devancé par le milliardaire Nigérian Aliko Dangote, qui occupe le haut du podium avec un actif estimé à 13,5 milliards de dollars. Il est suivi par son compatriote Mike Adenuga, avec une fortune d’une valeur nette de 7,7 milliards de dollars. L’Égyptien et patron d’Orascom Telecom Nassef Sawiris est 3e avec une fortune avoisinant les 7.7 milliards de dollars.

Ainsi, le ralentissement économique causé par la pandémie de coronavirus n’a pas stoppé la progression de la richesse d’Issad Rebrab. L’homme le plus riche d’Algérie a gagné 3.3 milliards de dollars cette année.

À lire aussi :  Visite du président français Emmanuel Macron en Algérie : au-delà du devoir de mémoire et du gaz (contribution)

Il faut rappeler que le patron de Cevital Issad Rebrab est sorti de prison le 1er janvier 2020. Il a été condamné dans l’affaire du projet EvCon à 18 mois de prison, dont six ferme. Rebrab a donc purgé sa peine puisqu’il était en détention durant huit mois.