Des éléments de la protection civile appelés à intervenir pour évacuer des femmes enceintes sur le point d'accoucher n'ont pas pu attendre l'arrivée des parturientes aux établissements de santé. Dans des situations distinctes, les pompiers ont réussi à faire accoucher deux femmes dans la wilaya de Relizane, rapporte le site arabophone Ennahar.

Selon la même source, la première femme a fait appel à la protection civile de la localité de Jdiouia, à environ 40 kilomètres au nord-est du chef-lieu de la wilaya de Relizane. Une fois au domicile de la parturiente, les éléments de la protection civile ont vite compris que la femme de 28 ans ne pouvait pas attendre l'évacuation vers un établissement hospitalier.

Ils réussiront à faire accoucher la femme dans de bonnes conditions, selon la même source. Elle a mis au monde, mercredi 30 décembre, un joli bébé de sexe masculin, avec l'aide des pompiers présents. Ces derniers ont ensuite procédé à son évacuation vers la polyclinique de Jdiouia.

Environ 35 kilomètres plus au nord, ce sont les éléments de l'unité de la protection civile de Sidi M'hamed Ben Ali qui ont intervenu pour évacuer une autre parturiente de la localité de Mediouna. Le véhicule des pompiers a dû se garer sur le côté de la route pour permettre à la femme, âgée de 36 ans, de mettre au monde son bébé.

À lire aussi :  Angleterre : Un club de football ouvre des salles de prière durant les matchs

Les éléments de la protection civile ont, cette fois encore, réussi à faire accoucher la parturiente et à couper le cordon ombilical qui la liait à sa fille. Ils ont ensuite transféré la femme et son nouveau-né vers la polyclinique de Mediouna, et ce, dans de bonnes conditions.

Lire aussi : Kabylie : Fermeture de la clinique El Djouher suite au décès d’une parturiente