La communauté algérienne établie dans de différents pays étrangers multiplient les appels pour la réouverture des frontières. Cette fois, elle s'en est remise au chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune auquel elle demande son intervention pour mettre fin à leur calvaire qui dure depuis plus de huit mois. 

Pour les Algériens bloqués à l'étranger, la situation est devenue insupportable pour les centaines de personnes et de familles entières restées loin des leurs pendant cette période. C'est ce qu'elle a expliqué en effet dans un communiqué relayé, mercredi 30 décembre, par le journal arabophone Echourouk. La diaspora algérienne estime que les opérations de rapatriement organisées par le gouvernement sont insuffisantes pour permettre à tout ce beau monde de regagner le pays.

Ces expéditions ne sont d'aucune utilité, affirment-ils, à cause notamment de l’attestation d’entrée exceptionnelle en Algérie sachant que ce n'est pas tous les ressortissants qui peuvent se la procurer. Dans son communiqué, la diaspora réclament d'ailleurs la suppression de ce fameux document estimant que ce n'est pas normal que les Algériens circulent librement dans d'autres pays et sont soumis à une attestation pour rentrer dans leur propre pays.

Le cauchemar continue

Les ressortissants algériens espèrent que leur énième appel recevra un écho favorable de Abdelmadjid Tebboune et des responsables concernés afin de mettre fin à leur cauchemar qui n'a que trop duré. La communauté algérienne a initié plusieurs actions et manifestations de rue pour exiger la réouverture des frontières et la suppression de l'autorisation d'entrer en Algérie.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Pour rappel, les frontières sont fermées depuis le mois de mars dernier à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus. Les liaisons aériennes et maritimes ont été suspendues depuis. Des vols spéciaux ont été cependant organisées pour le rapatriement des Algériens bloqués à l'étranger. Ces derniers sont toutefois obligés de remplir certaines conditions pour espérer être du voyage.