Deux sans-papiers algériens ont reçu leurs titres de séjour en France pour leurs actes héroïques. Le premier a réussi à évacuer l’été dernier deux enfants d’un appartement en proie à un début d’incendie. Alors que l’autre avait empêché une tentative de viol aggravée sur une femme de 22 ans.

Selon Le Parisien qui a rapporté l’information mercredi 30 décembre, Abdelillah Assaoui a récupéré le précieux document le 22 décembre, après avoir évacué l’été dernier deux enfants d’un appartement en proie à un début d’incendie. Abderrahim Aïssaoui lui, avait été régularisé le 24 décembre dernier. C'est la belle histoire de deux Algériens vivant en Seine-et-Marne, dans la région Île-de-France qui sont devenus des héros

Le premier, Abdelillah Assaoui, a sauvé deux enfants de 5 et 12 ans d'un début d'incendie. Les petits étaient seuls chez eux. L’Algérien de 34 ans, arrivé en France en 2017, a grimpé sur une gouttière pour pénétrer dans la cuisine où la friteuse prenait feu. Puis, il a évacué les enfants par une fenêtre du salon.

Le second, Abderrahim Aïssaoui, âgé de 49 ans, a porté secours à une femme de 22 ans, victime d'une tentative de viol aggravée avec arme. C'était le 11 juin 2020.

Le sans-papiers algérien a reçu un titre de séjour « vie privée familiale » après avoir secouru la jeune femme. La victime avait confié que sans l'intervention d'Abderrahim, elle ne serait « certainement plus en vie ». Un acte de bravoure qui avait été relayé dans de nombreux médias français et étrangers et qui avait valu au sauveur de se voir accorder quelques jours plus tard un titre de séjour « vie privée familiale ».

Lire aussi : France : Des élus appellent à naturaliser le jeune « héros » algérien