Les frais relatifs au traitement des dossiers d’immigration et d’études au Québec ont été revus à la hausse par les autorités québécoises, rapporte le média spécialisé CIC News. Les nouvelles tarifications sont entrées en vigueur vendredi 1er janvier. 

En effet, le Québec a pris la décision d'augmenter les frais liés au traitement des dossiers d’immigration vers le Québec, mais aussi des dossiers d'étude. Cette décision a été appliquée le 1er janvier 2021. La hausse concerne tous les demandeurs souhaitant s'installer ou poursuivre leurs études dans la province francophone du Canada.

L'augmentation des frais par catégorie

Voici, dans le détail, les nouvelles tarifications par catégorie  :

  • Les frais relatifs au traitement des demandes émises par les travailleurs qualifiés passent de 812 dollars à la somme de 822 dollars.
  • Les frais pour chaque membre de la famille accompagnant le demandeur principal passent quant à eux de 174 dollars à 176 dollars.
  • Les frais de validation d’une offre d’emploi permanent ou d’évaluation de ses effets sur le marché du travail québécois augmentent de 202 dollars à 205 dollars.
  • Les frais pour les demandeurs principaux dans le cadre d’une immigration d’affaires, incluant les investisseurs, les entrepreneurs et les travailleurs autonomes au Québec passent respectivement de 15 763 à 15 962 dollars pour les investisseurs et de 1 099 à 1 113 dollars pour les deux catégories suivantes.
  • Les frais pour les travailleurs temporaires et les demandes d’étudiants étrangers sont passés de 202 dollars à la somme de 205 dollars, de même que les évaluations comparatives pour les études à l’extérieur du Québec qui connaissent une hausse de trois dollars, 123 dollars contre 121 dollars.
À lire aussi :  Vol Lyon-Alger avec Air Algérie : Un avion presque vide, mais des billets toujours aussi chers

Lire aussi : Algériens du Canada : Une nouvelle aide pour les étudiants et les travailleurs