La campagne de vaccination contre la Covid-19 en Algérie est prévue pour ce mois de janvier. En attendant l’acquisition du vaccin, les autorités assurent que le plan logistique « en fin prêt ».

Pour le bon déroulement de l'opération de vaccination contre le coronavirus, les autorités sanitaires du pays affirment avoir accéléré les préparatifs inhérents à cette campagne de santé. Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a assuré que son département travaillait en coordination avec d’autres secteurs pour « la réception à temps du vaccin », dont le choix a été fait il y a quelques jours. Selon des sources du quotidien francophone Le Soir d’Algérie, l’acquisition du vaccin « ne tardera pas à être résolue ».

D’ordinaire, la procédure d’enregistrement des vaccins et médicaments prend du temps. Mais eu égard à la situation sanitaire exceptionnelle, l’Algérie garantit avoir mis en place une procédure accélérée d’enregistrement des vaccins anti-Covid-19. En effet, les autorités concernées font savoir que les établissements de santé, notamment les CHU, où devrait se dérouler la campagne de vaccination, ont été dotés de moyens « matériels et humains nécessaires pour le bon déroulement de cette opération importante ».

Elles ajoutent que plusieurs points, dont la mise en place des espaces où devraient être stockés les flacons de vaccin, ont été étudiés. Selon des responsables du CHU Mustapha (Alger), « les préparatifs sont fin prêts ».

À lire aussi :  Angleterre : Un club de football ouvre des salles de prière durant les matchs

Rappelons que le Comité scientifique a opté officiellement pour le vaccin russe Spoutnik V en prévision de la campagne de vaccination contre le coronavirus, prévue en ce mois de janvier. C’est ce qu’avait annoncé le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, à l’issue du Conseil des ministres tenu le 30 décembre dernier.

Lire aussi : Un spécialiste explique pourquoi l’Algérie a opté pour le vaccin « Spoutnik V »