L'international algérien Riyad Mahrez compte des milliers de fans à travers le monde. Parmi eux, Luis Fernandez, ancien joueur et entraîneur français reconverti en consultant sportif de la chaîne BeIn Sports. Dans un entretien accordé au quotidien sportif Compétition et paru mercredi 6 janvier, le Français n'a pas tari d'éloges sur le capitaine des Verts.  

Pour Luis Fernandez, bien que Riyad Mahrez ne joue pas assez régulièrement avec son club, Manchester City, il est meilleur que Mohamed Salah et Sadio Mané, deux titulaires indiscutables à Liverpool. « Son talent est indéniable, donc même si à l’opposé de Salah et Mané, qui sont des titulaires en puissance à Liverpool, le fait qu’il ne joue pas tout le temps ne remet pas en cause ses grosses qualités. J’irais jusqu’à dire que Mahrez est plus fort que Salah et Mané », estime l'ancien coach du PSG.

Luis Fernandez, qui ne cache pas son admiration pour l'international algérien, affirme encore à son sujet : « Si ça ne tenait qu’à moi, j’aimerais bien voir Mahrez tout le temps sur un terrain que sur un banc. J’irais encore loin, pour moi, Mahrez fait partie des grands attaquants qui jouent en Europe. Je pense que, pour la deuxième partie de la saison, Guardiola va l’utiliser plus souvent car on ne peut se priver d’une telle arme pour battre ses adversaires ».

À lire aussi :  Entre l'Algérie et la France, Yacine Adli a tranché

Evoquant sa situation à Manchester City, où il a perdu sa place de titulaire, l'ancien champion d'Europe avec l'équipe de France estime que ce n'est certainement pas pour une insuffisance technique que Pep Guardiola laisse Mahrez sur le banc. « Vous savez, je suis entraîneur et j’ai l’habitude de gérer un groupe de joueurs talentueux. Souvent, quand un coach laisse sur le banc une de ses stars, certainement derrière sa tête, il cherche à le titiller », présume-t-il.

« Mahrez est plus fort que Salah et Mané »

Le consultant de beIn sports estime, par ailleurs, qu'« avec une préparation en intersaison tronquée, la plupart des entraîneurs, notamment en Angleterre où le championnat est très dur, font tourner leur effectif ». Et d'ajouter : « Certes, (...) rater des matches comme celui contre Chelsea, c’est dur à supporter quand on est un gars comme Mahrez qui aime le foot et qui a, je le répète, l’année dernière montré de très belles choses. J’ai suivi les matches de l’Algérie de la CAN en Egypte ; il était efficace avec en plus un excellent état d’esprit. Mais comme je l’ai dit, les entraîneurs, de crainte d’avoir des blessés, optent pour le turnover »