La compagnie aérienne nationale Air Algérie a lancé de nouvelles dessertes à son programme de vols domestiques en Algérie. Celles-ci concernent trois nouveaux départs et arrivées entre la capitale Alger et trois villes de l'intérieur du pays, selon le porte-parole de la compagnie, Amine Andaloussi.

La compagnie nationale Air Algérie a renforcé ses vols domestiques par trois nouvelles destinations entre la capitale Alger et les villes de Mecheria, El Bayadh et Tiaret. C'est ce qu'a fait savoir le porte-parole de la compagnie, Amine Andaloussi. Interrogé par le média algérien La Patrie News, Andaloussi a donc annoncé que « trois nouveaux vols vers et depuis Alger ont été lancés ». Il s'agit de Mecheria - Alger, El Bayadh - Alger et Tiaret - Alger.

Le même responsable a, par ailleurs, souligné qu'Air Algérie était en train d'« augmenter progressivement » ses vols, selon la demande de ses clients. Il indique à ce propos que la compagnie aérienne nationale avait enregistré un taux de remplissage de 40% depuis la reprise des vols domestiques, le 6 décembre dernier. « Les gens commencent à reprendre doucement leur habitude de voyager », a-t-il souligné.

Air Algérie est prête à reprendre les vols internationaux

Sur un autre registre, Amine Andaloussi a fait savoir que la compagnie algérienne était prédisposée à une éventuelle reprise des vols internationaux, en cas de réouverture des frontières. « Air Algérie est une compagnie nationale qui existe depuis très longtemps. Son actif s’élève à des millions de vols. Reprendre les vols internationaux, après un arrêt de dix mois, ne posera pas de problèmes », a assuré Andaloussi. Il réaffirme encore que si les hautes autorités décident qu'il y a reprise, la compagnie sera prête.

Sur l'augmentation des prix des billets d'Air Algérie, le même intervenant a répondu que la compagnie n'avait, pour le moment, envisagé aucune augmentation. « Nous n’avons pas de visibilité pour le moment. Il faut savoir que les prix des billets obéissent à la loi de l’offre et la demande », a-t-il expliqué.

Lire aussi : Vols de rapatriement : Air Algérie gèle son programme