L’Algérie recevra prochainement un nouveau convoi de vaccins chinois contre la Covid-19. C’est ce qu’a révélé, ce mercredi 13 janvier, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer.

C'est lors d’une visioconférence consacrée à l’étude de dossiers relatifs au secteur de la santé, de l’énergie, des finances et de l’intérieur que Ammar Belhimer a fait cette annonce. Il a précisé que la réception de ce nouveau convoi de vaccins chinois contre le coronavirus aurait lieu d’ici la fin du mois en cours.

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement a rappelé que le gouvernement avait signé précédemment un accord avec les Russes pour l’acquisition du vaccin « Spoutnik V ». Le ministre a également précisé que la mission du stockage des doses de vaccin avait été confiée à l’Institut Pasteur Algérie (IPA).

Pour rappel, en prévision de la campagne de vaccination, l'Algérie a réquisitionné « 8 000 centres de santé », selon le Comité scientifique. L'opération, qui commencera au plus tard à la dernière semaine de janvier, toujours d'après le même comité, s'effectuera par pré-enregistrement auprès des établissements publics de santé de proximité.

Rappelons aussi que le porte-parole du Comité scientifique chargé du suivi de la pandémie de coronavirus, Djamel Fourar, a révélé que 70% de la population serait vaccinée contre la Covid-19, soit 30 millions d’Algériens. Le praticien de la santé estime qu’une fois cette large proportion de la population sera vaccinée, la chaîne de transmission du virus sera brisée. Djamel Fourar a également considéré que l’Algérie possédait une très bonne « expérience » dans le domaine de la vaccination. Selon lui, « nous avons de l’expérience, il y a beaucoup de travail en cours pour tirer le meilleur des centres de vaccination ».

À lire aussi :  Classement de Shanghai 2022 : Les universités d'Afrique du Nord absentes

Lire aussi : Vaccin contre la Covid-19 en Algérie : Tout ce qu’il faut savoir