L'Algérie va partager son quota de vaccin anti-Covid-19 avec la Tunisie. C'est ce qu'a révélé, mercredi 13 janvier, le ministre tunisien des Affaires étrangères, Othman Jarandi. Selon des sources locales, ce dernier a affirmé que son homologie algérien lui avait promis de livrer à la Tunisie un lot du vaccin contre le coronavirus dès sa réception par l'Algérie.   

Le frère du président tunisien Naoufel Saïed a également affirmé, mercredi 13 janvier sur sa page Facebook, que le chef de l'Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune, avait décidé de partager avec les Tunisiens le vaccin anti-coronavirus qu'acquerra l'Algérie.

Ce geste annoncé de l'Algérie intervient dans des circonstances sanitaires délicates en Tunisie. En effet, le pays voisin fait face à une recrudescence spectaculaire du nombre de contaminations. Pour tenter de maîtriser la propagation du virus, les autorités de ce pays ont décidé d'un confinement total de quatre jours, à partir de ce jeudi 14 janvier.

Aussi, le vaccin anti-Covid qu'a commandé la Tunisie n'arrivera qu'au mois d'avril, selon la presse locale. Face à la résurgence du coronavirus, le président Kaïs Saïed a ordonné au gouvernement de multiplier les contacts et de prendre attache avec les pays voisins et autres pour leur demander une aide.

Situation sanitaire chaotique en Tunisie

L'Algérie aurait donc répondu favorablement aux sollicitations des Tunisiens. Ainsi, le ministre tunisien des Affaires étrangères a annoncé que son homologue algérien, sur instruction de Abdelmadjid Tebboune, s'était engagé à aider la Tunisie dans son urgence sanitaire, en lui offrant un lot du vaccin dès son arrivée en Algérie.

À lire aussi :  Paris-Alger à pied : Le jeune algérien arrive bientôt en Tunisie

Un geste fortement apprécié par Tunisiens. Pour la presse locale, cela témoigne des relations exceptionnelles qu'entretiennent les deux pays. Rappelons que contrairement à la Tunisie, l'Algérie a commandé son premier lot de vaccin pour ce mois de janvier.