Le Pr Ilyes Rahal, directeur général des services de santé au ministère de la Santé et membre du Comité scientifique de suivi de l’épidémie, a fait état, ce vendredi 15 janvier, des trois catégories de personnes non concernées par la vaccination anti-Covid-19. Le professeur a également précisé que la vaccination se ferait en deux étapes, en l’espace de 21 jours, et s’étalerait durant toute l’année 2021. 

Le membre du Comité scientifique s’est exprimé sur les ondes de la radio régionale de Sétif sur l’opération de vaccination contre la Covid-19, qui sera lancée en Algérie avant la fin du mois en cours. Il a révélé les trois catégories de personnes exemptées de vaccination contre le coronavirus. Il s'agit des personnes atteintes de maladies allergiques majeures, des femmes enceintes ainsi que des personnes de moins de 18 ans.

En revanche, les catégories concernées par la vaccination sont, par ordre de priorité, les « travailleurs de la santé, ensuite les personnes âgées de plus de 65 ans, suivies des personnes atteintes de maladies chroniques et enfin les citoyens de plus de 18 ans ». En outre, M. Rahal a informé que la réception des premiers lots des vaccins chinois « Sinovac », dont l’efficacité est dite au-dessus de 86%, et russe « Spoutnik v » arriveront avant la fin du mois en Algérie.

À lire aussi :  Classement de Shanghai 2022 : Les universités d'Afrique du Nord absentes

Par ailleurs, le directeur général des services de santé au ministère de la Santé assure que « les hôpitaux ainsi que les établissements de santé de proximités (EPSP) sont prêts pour le démarrage du processus de vaccination et la réception des lots de vaccins de l’institut Pasteur, qui se chargera de la distribution, du stockage, du transport et de la logistique ».