Une jeune femme médecin a été victime d’une agression dans la nuit de jeudi 14 à vendredi 15 janvier, et ce, à l’intérieur de l’hôpital Mohamed Boudiaf de la ville d’El Khroub, dans la wilaya de Constantine. Un homme âgé d’une trentaine d’années a agressé physiquement la praticienne de la santé qui assurait le service de garde des urgences.

Selon des témoins qui ont assisté à la scène, l’agression a eu lieu vendredi dernier à 1 heure du matin. Un paramédical raconte que deux hommes, accompagnés d’une femme qui semblait avoir été violentée, sont entrés aux urgences. « La femme médecin, qui était de garde cette nuit, avait remarqué de graves blessures sur le visage de la jeune femme et sur l’un des hommes. Elle a donc demandé qui était le malade, c’est là que l’un des hommes s’est jeté sur elle, en lui donnant des coups de poing sur le visage » témoigne le paramédical.

Selon le même témoin, il a fallu l’intervention de deux agents de sécurité et un policier pour neutraliser l’agresseur. La victime, quant à elle, souffrait de profondes blessures et a été transférée en urgence au bloc pour recevoir les soins nécessaires. Elle s’en sortira avec trois points de suture au visage.

À lire aussi :  Mutinerie dans le plus grand Centre de rétention de sans-papiers en France

Selon des sources du quotidien francophone El Watan, la femme médecin a décidé de porter plainte contre son agresseur, qui aurait été présenté, samedi 16 janvier, devant le procureur de la République. De leur côté, les employés de l’hôpital Mohamed Boudiaf d’El Khroub comptent organiser, au cours de cette semaine, un rassemblement de protestation à Constantine pour dénoncer le manque de sécurité pour faire face à ce genre d’agressions contre les praticiens de la santé.

Lire aussi : Kabylie : Un médecin agressé par trois individus à Bejaïa