Une semaine après le dernier vol organisé pour rapatrier des Algériens bloqués au Canada, le consulat d'Algérie à Montréal, a annoncé la suspension des inscriptions sur les listes de rapatriement. Il rassure également les personnes déjà inscrites sur ces listes que leur inscription reste valide et qu'ils n’auront pas à le refaire.

Dans un communiqué publié samedi 16 janvier sur son site officiel, le Consulat Général d’Algérie à Montréal a annoncé qu’en raison du contexte actuel lié à la crise sanitaire causée par la pandémie du coronavirus, les inscriptions sur les listes de rapatriement « sont suspendues jusqu’à nouvel ordre ». Les services consulaires rassurent, en outre, que les personnes, déjà inscrites sur les listes de rapatriement et qui n’ont pas pu voyager dans le cadre des vols récemment organisés, « n’auront pas à se réinscrire de nouveau et que leur inscription demeure valide », lit-on dans ledit communiqué.

Le consulat appelle à ne pas surcharger la plateforme de rendez-vous

Par ailleurs, le consulat appelle les personnes qui souhaitent présenter de nouvelles demandes de rapatriement « à ne pas surcharger la plateforme de rendez-vous ». Ainsi, cela va permettre, selon le même communiqué, à un maximum de ressortissants de bénéficier des prestations qu’offrent les services consulaires d’Algérie à Montréal.

Pour rappel, le Consulat Général d’Algérie à Montréal a lancé, en novembre dernier, l’opération de recensement des Algériens bloqués au Canada en prévision de leur rapatriement. La représentation diplomatique a invité les concernés à s’inscrire sur une plateforme électronique mise à leur disposition sur le site officiel du consulat. Il s’agit des citoyens algériens se trouvant en voyage au moment de la fermeture des frontières et dont le séjour est/ou a été couvert par un visa régulier et disposant de billet de retour et des citoyens algériens se trouvant dans le pays d’accueil pour des soins et qui doivent regagner le pays à l’issue du traitement.

Lire aussi : Air Algérie renforce son programme de vols de rapatriement depuis la France