La campagne de vaccination contre la covid-19 en Algérie s’étalera sur une durée d’un an ou plus. Le porte-parole du Comité scientifique, Djamel Fourar, a apporté, dimanche 17 janvier, de nouveaux détails et précisions sur la campagne de vaccination qui débutera vers la fin du mois de janvier.

En effet, le porte-parole du comité scientifique et de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar, a apporté de nouveaux détails et précisions concernant la campagne de vaccination contre le coronavirus lors de son passage sur les ondes de la Radio nationale.  Il a déclaré que la campagne de vaccination sera lancée une fois le premier lot du vaccin russe réceptionné, à savoir 500 000 doses, et ce, vers la fin du mois de janvier.

L'Algérie est dans le groupe Covax pour un accès équitable aux vaccins

Le Professeur Djamel Fourar a poursuivi en précisant que la campagne de vaccination « durera un an ou plus ». Cela se fera aussi à l'aide d'autres vaccins, pas seulement le russe, notamment le vaccin chinois récemment commandé par l’Algérie. Djamel Fourar a ajouté que « l’Algérie (avait) opté pour des vaccins sûrs, avec une bonne innocuité et le moins d’effets secondaires », tout en rappelant que l’Algérie avait intégré le groupe Covax « qui permet un accès équitable aux vaccins ».

À lire aussi :  Allocation touristique : Que peut faire un touriste algérien avec 100 euros ?

Par ailleurs, le porte-parole du comité scientifique, Djamel Fourar, a informé que le vaccin russe sera administré « obligatoirement en 2 doses, pour la même personne avec un intervalle de 21 jours. Autrement, ce vaccin sera sans effet étant donné que chaque dose ne procure que 50 % d’immunité contre le virus ». Aussi, le personnel médical sera la première catégorie de la population à en bénéficier. Cette catégorie sera suivie des différents corps de sécurité, des citoyens âgés de 65 ans ou plus ainsi que des malades chroniques. « S’en suivra, enfin, toute la population de 18 ans et plus », ajoute le Professeur.

À noter que le Professeur Djamel Fourar, tout en détaillant le plan de vaccination, a précisé que la formation des encadreurs de la campagne sera lancée cette semaine. « La stratégie nationale de vaccination prévoit, entre autres, la formation des encadreurs de la campagne de vaccination qui débutera cette semaine, sachant que ces formateurs seront appelés à former, à leur tour, d’autres personnes au niveau local », a-t-il précisé.

Lire aussi : Covid-19 en Algérie : La vaccination pour qui, quand et comment ?