Le sujet de la normalisation des relations de l'Algérie avec Israël était au centre d'une émission télévisée sur la chaîne privée Lina TV. Alors que les chroniqueurs donnaient chacun son avis sur la question, le journaliste Hassan Moali a pris la parole en déclarant qu'il n'était pas contre que l'Algérie affronte l'entité sioniste dans une compétition sportive. Provoquant ainsi de vives réactions sur les réseaux sociaux de la part des internautes en Algérie.

La normalisation des relations avec Israël est un sujet qui a toujours suscité le débat en Algérie. C'est ce qui a été de nouveau vérifié lors d'une émission télévisée de la chaîne algérienne Lina TV, où on a « osé » évoquer ce sujet sensible pour les Algériens.

Alors qu'ils débattaient à propos de l'Algérien condamné en France pour avoir refusé de livrer à des Israéliens, un des chroniqueurs de l'émission « Sra Ma Sra », le journaliste Hassan Moali en l'occurrence, a estimé qu'il ne voyait aucun inconvénient d'affronter Israël en compétition sportive. Et de citer un exemple : « S'il y avait un Algérie - Israël en finale de coupe du monde au Qatar, je la jouerai sans problèmes », a-t-il déclaré.

« Les Algériens sont parfois plus Palestiniens que les Palestiniens »

Une déclaration qui a déplu à ses collègues sur le plateau qui se sont opposés aux propos de Hassan Moali. Mais ce dernier a poursuivi son discours, pour exprimer son avis sur la question : « Je sais que je me ferai insulter sur les réseaux sociaux, mais les Algériens exagèrent avec cette question ». Et de poursuivre, « pour moi c'est du populisme (...). Les Algériens sont parfois plus Palestiniens que les Palestiniens eux-mêmes ».

Alors que le débat devenait de plus en plus chaud sur le plateau, le journaliste Hassan Moali a voulu mettre les points sur les i. « Je ne reconnais pas Israël (...) et je soutiens la question palestinienne, même si je ne suis pas obligé de le dire ». Mais selon lui, « il faut séparer le sport de la politique ».

Les réseaux sociaux s'enflamment en Algérie

La vidéo de l'échange entre les journalistes sur le plateau a fait le tour de la toile en Algérie. Très partagée et commentée, de nombreux internautes ont exprimé leur désaccord avec le discours de Hassan Moali, en soutenant que la cause palestinienne « était sacrée en Algérie », et qu'il était hors de question d'avoir « une quelconque relation avec l'entité sioniste ».

Parallèlement, le journaliste algérien a reçu un grand nombre de messages de soutien après avoir reçu de nombreuses critiques et insultes sur les réseaux sociaux, comme il l'avait d'ailleurs prédit. En effet, plusieurs internautes et journalistes ont estimé que le discours de Moali était « logique », et qu'il « avait dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas ».

À voir :  Comprendre la relation entre l’Algérie et Israël (vidéo)