Les services des Douanes algériennes ont saisi plus de 14,39 millions d’euros et plus de 17,83 millions de dollars en 2020. Quant aux produits contrefaits, les douaniers ont procédé à la saisie de 227 483 produits, durant la même année.

Selon le rapport statistique annuel des services des Douanes algériennes, rendu public mardi 26 janvier 2021, les douaniers algériens ont saisi plus de 14,39 millions d’euros et plus de 17,83 millions de dollars en 2020.  227 483 produits ont également été saisis durant le même exercice.

Les amendes en lien avec les opérations d’importation se sont élevées à plus de 121 milliards de dinars. Les amendes pour actes de contrebande ont augmenté de 107%. Les infractions à la législation et à la réglementation de change et des mouvements de capitaux ont diminué de 24% en 2020. Quant aux infractions de change enregistrées dans le cadre du contrôle douanier, elles ont baissé de 661 opérations en 2019 à 501 en 2020.

Pour rappel, le gouvernement algérien a annoncé de nouvelles dispositions renforçant la lutte contre le transfert illicite de devises vers l’étranger. Le ministre du commerce a proposé en octobre dernier, un projet de loi fixant les modalités d’exercice des activités d’importation de matières premières, produits et marchandises destinés à la revente en l’état. Cette nouvelle loi vise à lutter contre la propagation des infractions liées à l’exercice de ces activités d’importation, notamment celles relatives à la surfacturation, la location des registres de commerce et la non localisation des importateurs.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Cette démarche participera à stopper les transferts illicites des devises vers l’étranger. Ainsi, l’exercice de l’activité de l’importation sera conditionné par l’obtention d’un certificat de spécialisation et la souscription à un cahier des charges.