La Banque d'Algérie émet un nouveau billet et une nouvelle pièce de monnaie

La Banque d'Algérie émet un nouveau billet et une nouvelle pièce de monnaie

La Banque d'Algérie a décidé d'émettre un nouveau billet de banque et une nouvelle pièce de monnaie. Il s'agit d'un billet de 2000 dinars et d'une pièce de 200 dinars qui vont circuler concomitamment avec les anciens billets encore en circulation.

Publiée au Journal officiel, cette information concerne l'émission d'un nouveau billet de banque de 2000 dinars qui compte en vignette, les six chefs historiques de la révolution, en l'occurrence Mourad Didouche, Krim Belkacem, Larbi Ben M'hidi, Mustapha Ben Boulaïd, Mohamed Boudiaf et Rabah Bitat.

"Le nouveau billet circulera concomitamment avec les billets de banque actuellement en circulation" indique la Banque d'Algérie, précisant que le billet en question a 158 millimètres de long et 71.8 millimètres de large. Aussi, il est "bleu violacé au recto et marron violacé au verso" avec l'effigie de l'émir Abdelkader en filigrane, ajoute la même source.

D'autre part, la nouvelle pièce de 200 dinars "est constituée d’une couronne extérieure en cupronickel, de couleur grise acier, et d’un cœur en bronze serti à l’intérieur de cette couronne et de couleur jaune". Elle est de type bimétallique. La pièce compte sur une face l'effigie du Martyr Ahmed Zabana, le premier élément du FLN/ALN à être guillotiné par l'armée coloniale. C'était en juin 1956.

La guerre de libération à l'honneur

Selon la Banque d'Algérie, le nouveau billet de 2000 dinars et la nouvelle pièce de 200 dinars devait être mis en circulation à partir du mercredi 27 janvier, soit la date de la publication au Journal officiel du texte portant leur émission.

Il importe de rappeler que la décision d'émettre le nouveau billet et la nouvelle pièce date du mois de juillet 2020. A l'époque, le ministre des finances Aymen Benabderrahmane avait fait savoir qu'à travers l'émission de ces deux éléments, la Banque d'Algérie voulait "relier l'Algérie et son peuple à la glorieuse révolution".

Lire aussi : La Banque d’Algérie met en garde contre un établissement financier

Laisser un commentaire

Retour en haut
Share via
Copy link