L'Algérie va recevoir dès le début de la semaine prochaine un deuxième vaccin contre le coronavirus. Il s'agit du vaccin provenant des laboratoires Oxford-AstraZeneca. C'est Ammar Belhimer, ministre de la Communication, et porte-parole du gouvernement, qui l'a annoncé ce vendredi 29 janvier à partir de Blida.

Alors que l'Algérie a reçu aujourd'hui le premier lot du vaccin russe anti-covid, Spoutnik V, un deuxième vaccin va être opérationnel dès le dimanche prochain. Présent au niveau de l'aéroport militaire de Boufarik, à Blida, lors de la réception du vaccin russe, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer a, en effet, annoncé l'arrivée dès ce dimanche d'un deuxième lot de vaccin en provenance, cette fois-ci, des laboratoires anglo-suédois Oxford-AstraZeneca. Le responsable a, en outre, souligné que la cargaison sera réceptionnée, cette fois, à l'aéroport international Houari Boumediene, à Alger.

Il faut noter que l’Algérie a décidé d'opter pour plusieurs vaccins. À ce propos, le Pr Ryad Mahyaoui, membre du Comité scientifique de suivi de la pandémie de coronavirus en Algérie, a expliqué qu’un seul laboratoire ne pourra pas vacciner à lui seul toute une population. Le praticien de la santé a fait savoir que le pays a besoin de 40 millions de doses afin de vacciner 70% de la population et briser la chaîne de transmission du virus.

Notons enfin que la campagne de vaccination en Algérie va démarrer « symboliquement » demain samedi à partir de Blida. Il s'agit de la wilaya qui a le plus souffert du coronavirus, avec le plus grand nombre de contaminations et de décès. Ce sont les personnes âgées et les malades chroniques qui bénéficieront en premier des premières doses de ce vaccin.

Lire aussi : Algérie : L’autorité islamique déclare «halal et sûr» le vaccin anti-Covid