Le confinement partiel sera maintenu au niveau de plusieurs wilayas en Algérie. En effet, le gouvernement algérien a annoncé, ce samedi 30 janvier, le prolongement des mesures de confinement partiel à domicile dans 19 wilayas du pays pour une durée supplémentaire de quinze jours, à partir de dimanche 31 janvier 2021. Plusieurs autres mesures ont été prises au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, indique un communiqué des services du Premier ministre.

Le gouvernement algérien a ainsi décidé de reconduire le confinement partiel à domicile, de 20 heures jusqu’au lendemain à 5 heures du matin. Elles sont donc désormais 19 wilayas algériennes à être sujettes à cette mesure, qui sera appliquée à compter de dimanche 31 janvier 2021, pendant une durée de quinze jours.

Selon les services du Premier ministère, les 19 wilayas concernées sont : Batna, Biskra, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi Ouzou, Alger, Jijel, Sidi Bel Abbes, Constantine, Mostaganem, M’Sila, Oran, Boumerdes, El Tarf, Tissemsilt, Aïn Temouchent et Relizane.

Selon la même source, les vingt-neuf autres wilayas ne sont pas soumises au confinement partiel à domicile. Il s’agit donc d’Adrar, Chlef, Laghouat, Bejaïa, Bechar, Oum El Bouaghi, Tamanrasset, Tiaret, Djelfa, Sétif, Saïda, Skikda, Annaba, Guelma, Médéa, Mascara, Ouargla, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arreridj, Tindouf, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza, Mila, Aïn Defla, Nâama et Ghardaïa.

À lire aussi :  Soixante ans après l'indépendance, ces Algériens papis-portefeuilles

Prolongation de la mesure de fermeture pour certains commerces

Par ailleurs, les autorités algériennes ont décidé de la prorogation de la mesure de fermeture, pour une période de quinze jours, des marchés de vente de véhicules d’occasion au niveau de l’ensemble du territoire de l’Algérie.

Il a aussi été question de la prorogation de la mesure de fermeture, toujours pour une période de quinze jours et dans les dix-neuf wilayas concernées par le confinement partiel à domicile, des activités suivantes :

  • Les salles omnisports et les salles de sport.
  • Les lieux de plaisance, de détente, les espaces récréatifs et de loisirs et les plages.

Il a été également décidé de la reconduction de la mesure de limitation du temps d’activité (cessation des activités à partir de 19 heures), dans les wilayas concernées par le confinement partiel à domicile, de certains commerces pour une période de quinze jours.  Les activités concernées sont :

  • Le commerce des appareils électroménagers.
  • Le commerce d’articles ménagers et de décoration.
  • Le commerce de literies et tissus d’ameublement.
  • Le commerce d’articles de sport.
  • Le commerce de jeux et de jouets.
  • Les lieux de concentration de commerces.
  • Les salons de coiffure pour hommes et pour femmes.
  • Les pâtisseries et confiseries.
  • Les cafés, restaurations et fast-food.
À lire aussi :  Le calvaire des demandeurs de titre de séjour en Seine-Saint-Denis

Par ailleurs, les cafés, restaurants et fast-food limitent leurs activités uniquement à la vente à emporter et sont également soumis à l’obligation de fermeture à partir de 19 heures.

Les rassemblements et la célébration des mariages toujours interdits en Algérie

Dans le même communiqué, les services du Premier ministère ont, en outre, annoncé « la prorogation de la mesure d'interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières ».

A noter enfin que la mesure d'interdiction qui concerne les réunions et assemblées générales organisées par certaines institutions a également été prolongée.

Lire aussi : L’Algérie est-elle à l’abri des nouveaux variants de la Covid-19 ?