Les services de la gendarmerie de Tirni dans la wilaya de Tlemcen à l’ouest de l’Algérie, ont réussi à libérer une fille mineure de 13 ans des mains de ses ravisseurs. Trois personnes qui seraient impliquées dans ce rapt ont été interpelées.  

Selon le journal arabophone Ennahar qui rapporte l’information, la mineure est la fille d’un élu de l’APC de Remchi où il occupe la fonction de vice P/ APC.  La jeune fille aurait été enlevée à sa sortie du collège où elle poursuit ses études. La victime aurait été séquestrée dans une voiture après son enlèvement. Les services de la gendarmerie ont réussi à libérer la jeune fille et d’interpeller les trois personnes qui se trouvaient au bord du même véhicule.

Les éléments de la gendarmerie poursuivent leurs investigations pour mettre toute la lumière sur cette affaire.  Les tortionnaires ont été remis aux services judiciaires en vue de leur jugement. Quant à la jeune fille, elle a été remise à sa famille.

Il importe de souligner qu’en Algérie, les violences à l’égard des enfants et des femmes continuent de prendre des proportions alarmantes. En décembre 2020, les services de police de la wilaya de Boumerdes, ont réussi à libérer une mineure des mains de ses ravisseurs. Trois individus, âgés de 21 à 37 ans, ont été arrêtés dans cette affaire.

En novembre dernier, les éléments de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Tipaza, à l’ouest d’Alger, ont réussi à  libérer âgée de 22 ans, de ses ravisseurs deux heures à peine après son enlèvement. Les services de sécurité ont agi suite à la réception d’un appel sur le numéro vert «10-55 », signalant l’enlèvement de la jeune fille par un groupe d’individus à bord d’un véhicule.