Le docteur Mohamed Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique de suivi de la pandémie du coronavirus a affirmé ce dimanche 31 janvier que les mesures du confinement sanitaire ne seront pas levées avant la vaccination de 70 % de la population. Bekkat Berkani qui s’est exprimé sur les ondes de la radio nationale a précisé que malgré le début de la campagne de vaccination, les Algériens doivent rester vigilants. 

Le membre du Comité scientifique a également révélé que la campagne de vaccination va se poursuivre durant toute l’année 2021. Berkat Berkani a profité de l’occasion pour appeler les Algériens, à être patients. Il a indiqué que la levée des mesures de confinement sanitaire ne peut avoir lieu jusqu’à ce que 70% de la population soit vaccinée.

Le Docteur a expliqué que cette campagne de vaccination développera l’immunité collective au sein de la population. Berkat Berkani a indiqué que la campagne de vaccination touchera tout le territoire national. Il a précisé que même les wilayas qui n’ont pas enregistré de nouveaux cas sont concernées par la vaccination.

Le vaccin n’a pas d’effets secondaires

De son côté , le chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital de Boufarik, Mohamed Yousfi a affirmé que les vaccins achetés par l’Algérie ont prouvé leur efficacité à 90 %. Le professeur a tenu à démentir toutes les rumeurs sur les effets secondaires de ces vaccins. Il a également révélé que vu la demande mondiale sur le vaccin, l’Algérie doit patienter pour s’octroyer suffisamment de vaccins.

Mohamed Yousfi a indiqué que les besoins du pays s’élèvent à 40 millions de doses. Le professeur a conclu que la première dose du vaccin ne protège qu’à 50 % et l’administration de la deuxième dose est nécessaire. Il faut rappeler que l’Algérie a lancé sa campagne de vaccination contre la Covid-19 samedi 30 janvier.

Lire aussi : L’Algérie rouvrira ses frontières « une fois 60% de sa population vaccinée »