La cour d’assises de l’Hérault a condamné, mercredi 10 février, un ressortissant algérien à 25 années de réclusion pour avoir poignardé à mort un jeune étudiant à Montpellier, dans le sud de la France. L'assassinat a été filmé par des caméras de surveillance. 

Selon le média français Le Figaro, le prévenu répond au nom de Mohamed Guendouz et est âgé de 31 ans. Il a écopé de 25 années de réclusion criminelle. La cour d’assises de l’Hérault a assorti la peine d'une mesure de sûreté des deux tiers et d'une obligation de suivi socio-judiciaire avec des soins pendant une durée de dix années. Dans le cas où le condamné algérien ne respecterait pas ces mesures, il sera passible de cinq années de réclusion supplémentaires.

Un assassinat filmé par des caméras de surveillance

Les faits remontent au 2 novembre 2017, lorsqu’une altercation a éclaté entre le ressortissant algérien et sa victime. Un accrochage des plus banals qui s’est soldé, quelques minutes plus tard, par un violent coup de poignard, entraînant ainsi la mort de l'étudiant, âgé d’une vingtaine d’années. L'assassinat, commis peu avant 22 heures, a été filmé par les caméras de surveillance.

Durant le procès, l'avocat général avait requis 25 à 30 ans de réclusion, assortie d'une période de sûreté des deux tiers contre Mohamed Guendouz. L’avocat général a estimé que le mis en cause représentait une véritable « bombe à retardement » pour la société. Une analyse partagée par l’expert psychiatre qui met en avant la « dangerosité sociétale importante et persistante » du prévenu algérien. Ce dernier avait déjà écopé de plusieurs condamnations en France, notamment pour violences à répétition et agressions au couteau.

À lire aussi :  France : Une femme giflée par un homme qui trouvait sa jupe trop courte

Lire aussi : Meurtre au couteau à Lille : Un sans-papiers algérien interpellé