Algérie : Le reconfinement en Europe freine la montée de l'euro sur le marché noir

Le marché noir des devises a connu une redynamisation il y a quelques semaines en raison des rumeurs sur la réouverture des frontières. Ce regain d’intérêt, qui a vu les cours des devises augmenter significativement, s'est estompé ces derniers jours, après la décision de l'Union européenne de fermer ses frontières.

Ainsi, les marchés noirs des devises en Algérie, notamment celui du Square Port-Saïd, à Alger, sont retombés dans leur léthargie. Les devises étrangères, qui ont connu une hausse conséquente, se sont stabilisées. L’élan pris par ces devises dès le début du mois de novembre, après quelques mois de chute en raison de la pandémie, s'est arrêté nettement.

La tendance haussière s'est arrêtée nettement

Cette tendance haussière s'est accentuée vers la mi-janvier dernier en raison des informations faisant état de l’imminente réouverture de l’espace aérien, au vu de l’amélioration de la situation sanitaire en Algérie. Cependant, les dernières décisions de l'Union européenne ont plombé le marché noir. Ce dernier s'est ralenti avec l'évaporation de l'espoir de l'ouverture des frontières. Un ralentissement qui intervient alors que la tendance haussière s'est nettement précisée. Et l’euro, qui était bien reparti pour atteindre la barre des 100 euros contre 21 000 DA, était appelé à enclencher une envolée jamais connue pour les premiers mois de l’année 2021.

Économie Transformation numérique et nouvelles réglementations : Les défis du secteur bancaire et de l'assurance

Le marché noir a été durement impacté par la situation épidémique qui prévaut actuellement en Europe. Il a été freiné par le reconfinement et la fermeture de l’espace aérien en Europe. Une situation qui a surpris les cambistes. Déçu par les derniers événements, l'un d'eux a souligné que « l’euro était parti pour connaître une valeur jamais égalée en ce début de l’année 2021 ».

Par ailleurs, sur le marché officiel, les devises étrangères se sont stabilisées après une période de hausse importante. Les chiffres communiqués par la Banque d’Algérie sont stables depuis une dizaine de jours.

Lire aussi : Le dinar va continuer son effondrement sur le marché officiel


Vous aimez cet article ? Partagez !