Le gouvernement algérien a mis en place une nouvelle allocation de scolarité d’un montant de 5 000 DA pour les élèves issus de familles nécessiteuses. Cette aide, attribuée une fois par an, au début de l'année scolaire, est instituée par décret exécutif publié vendredi 19 février au Journal officiel.

Le décret exécutif indique que les « montants de l’allocation spéciale de scolarité sont versés dans les comptes courants postaux des parents ou des tuteurs d’élèves bénéficiaires. Le versement du montant de l’allocation aux parents ou aux tuteurs d’élèves bénéficiaires, peut s’effectuer, exceptionnellement et en cas d’impérieuse nécessité, par mandat postal ou tout autre procédé de paiement approprié ».

Cette allocation spéciale de scolarité, d’un montant de cinq mille dinars (5 000 DA), est « attribuée une fois par an, au début de l’année scolaire » à chaque élève « issu de famille démunie ou dont les parents ou tuteurs ne disposent d’aucun revenu », ou dont le revenu mensuel des « parents ou tuteurs est inférieur ou égal au salaire national minimum garanti », précise le texte. La liste initiale des élèves concernés par l’allocation spéciale de scolarité a été établie au niveau des établissements où sont scolarisés les bénéficiaires.

Le décret souligne que « les catégories concernées par les dispositions du présent article sont fixées, en cas de besoin, par arrêté conjoint du ministre de l’Éducation nationale, du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, du ministre des Finances et de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme ».

Lire aussi :  Algérie : Abdelmadjid Tebboune annonce d’importantes décisions politiques