Les agents de la Protection civile de la wilaya de Tébessa ont fait une découverte macabre. Le corps d’un nouveau-né, emballé dans du tissu, a été retrouvé au bord d’une route. Les services de sécurité ont ouvert une enquête.    

Selon le site arabophone El Bilad, qui a rapporté l’information lundi 22 février, le corps sans vie du nouveau-né, de sexe féminin, avait été drapé d’un tissu et jeté aux abords d’une route. La dépouille du nourrisson a été transférée à la morgue de l’établissement hospitalier le plus proche.

Les services de sécurité ont ouvert une enquête pour mettre la lumière sur cette sordide affaire. Les policiers soupçonnent l’abandon de l’enfant quelques heures après sa naissance, ce qui aurait causé sa mort. Une autopsie doit avoir lieu au début de la semaine prochaine. Les résultats vont révéler les causes exactes de sa mort. Il s’agira notamment de connaître si l’enfant est mort avant ou après sa naissance.

En octobre dernier déjà, le corps sans vie d’un autre nouveau-né a été retrouvé dans les bois de la banlieue est de la capitale Alger. La mère et la sœur de la mère, qui est célibataire, ont abandonné le nourrisson juste après l’accouchement.

Après avoir découvert sa grossesse, la mère célibataire, âgée de seulement 20 ans, a attendu la naissance du bébé, l’avortement étant interdit en Algérie. Alors qu’elle se trouvait avec sa sœur et sa mère dans une voiture, le destin a voulu que la jeune femme accouche à l’intérieur du véhicule, aidée par sa sœur aînée.

Voyant l’état critique de l’accouchée, qui perdait beaucoup de sang, les deux femmes décident de l’emmener en urgence vers l’hôpital de Aïn Taya, à Alger, et de laisser l’enfant qui venait de naître dans les bois.

Lire aussi : Kabylie: Le corps d’un nourrisson retrouvé dans un cimetière