L'Algérie a décidé de suspendre l'ensemble des vols de rapatriement prévus pour le mois de mars prochain. La décision, qui vise à lutter contre la propagation de la nouvelle souche du coronavirus,  concerne toutes les liaisons de et vers l'Algérie, rapporte ce mardi 23 février le média arabophone El Bilad.

L'Algérie a décidé de durcir les mesures préventives pour endiguer la propagation du coronavirus. Les hautes autorités ont en effet décidé de suspendre tous les vols de rapatriement programmés entre le 1er et le 31 mars prochain. La mesure concernera tous les vols depuis et vers l'étranger.

Selon la même source, les responsables algériens ont pris cette décision dans le but d'éviter que la nouvelle souche du coronavirus ne fasse son entrée en Algérie, après que de nombreux pays ont enregistré plusieurs nouveaux cas contaminés par le nouveau variant britannique et sud-africain.

Il faut dire que cette décision intervient au moment où plusieurs voix se sont élevées depuis plusieurs jours pour appeler les autorités pour rouvrir les frontières du pays, fermés depuis presque une année, afin de permettre aux ressortissants algériens d'entrer et de sortir librement de leur pays.

Il convient de rappeler que la compagnie Air Algérie a entamé, depuis le mois de janvier dernier, son programme de vols spéciaux. Le transporteur aérien opère 3 vols quotidiens au départ de Paris pour permettre à la communauté algérienne de rentrer au pays.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Pour leur part, les deux compagnies françaises, Air France et ASL Airlines opèrent depuis plusieurs semaines des vols spéciaux au départ de l'Algérie vers la France. Ces vols sont réservés aux ressortissants et résidents français ou porteurs d’un visa D pour études.

Lire aussi : L’Algérie compte prolonger la fermeture de ses frontières