Algérie : Le débit de la connexion Internet doublé pour 2 millions d'abonnés

Le débit de connexion Internet a été augmenté du double pour près de deux millions d'abonnés en Algérie. L'entreprise publique algérienne de télécommunications, Algérie Télécom a en effet indiqué à travers un communiqué diffusé, ce mercredi 24 février, qu'elle a entamé des tests techniques afin de permettre à ses clients possédant une connexion de 2 Mbps de bénéficier d'une connexion à 4 Mbps.

Le débit minimum de connexion à internet a été augmenté en Algérie. La société algérienne Algérie Télécom a indiqué que « les tests effectués les derniers jours, sur le territoire national », lui ont permis de constater une « nette amélioration chez la plupart des abonnés concernés ». L'entreprise publique souligne que cette « opération de tests techniques » est un préambule au basculement, qui « permettra à près de 2 millions de ses clients dotés d’une connexion de 2 Mbps de monter à 4 Mbps ».

La même source explique que « cette amélioration est le résultat des projets (...) de modernisation des couches du réseau national de télécommunications ». Il s'agit, selon l'entreprise, notamment du « développement de nouveaux accès à base de fibre optique, en parallèle à la mise à niveau et la modernisation du réseau cuivre existant afin d’assurer des débits plus élevés », peut-on lire dans le communiqué d'Algérie Télécom.

Société À Bruxelles, les musulmans n'ont nulle part où enterrer leurs morts

Le débit internet minimum « atteindra les 8 mégas» en Algérie

Par ailleurs, Algérie Télécom a souligné que ces « opérations se poursuivent et s’ajoutent aux capacités permises par le système de liaison par câble sous-marin Orval / Alval ». Et de rappeler que ce dernier avait « assuré la stabilité du service Internet lors de la maintenance du câble sous-marin SeaMeWe4, durant janvier dernier ».

Il faut dire que cette augmentation du débit intervient au moment où les citoyens algériens se plaignent depuis plusieurs années de la très mauvaise qualité de leur connexion. L'Algérie est d'ailleurs classée parmi les pires pays au monde en matière de connexion internet.

En janvier dernier, le ministre algérien de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar a reconnu que « le débit minimum de 2 mégas, inchangé depuis 2018, reste insuffisant pour permettre une navigation aisée sur le Net ». Il a néanmoins annoncé que l'Algérie allait bientôt renforcer le débit minimum de connexion au cours de l'année en cours. « Le débit internet minimum, qui est actuellement de 2 mégas, sera augmenté en Algérie, pour atteindre à court terme un débit de 4 à 8 mégas » a-t-il fait savoir.


Vous aimez cet article ? Partagez !