L’annonce de la diffusion par la chaîne saoudienne MBC, pendant le Ramadhan, d'une série sur la personnalité historique de Tariq ibn Ziyad relance la polémique sur ses origines. Le principal acteur de la conquête musulmane de l’Andalousie est Algérien ou Marocain ? La question a déclenché un vif débat sur les réseaux sociaux.

La série en tournage « Fath Al Andalous », qui retrace l'histoire du leader militaire Tariq ibn Ziyad, divise. Selon les internautes algériens, le scénario serait un « tissu de mensonges ». Le réalisateur koweïtien Muhamad Sami Al Anzi est accusé d’avoir « volé l’histoire algérienne ». Car il n’a pas rattaché le nom du conquérant de l’Andalousie à l’Algérie, son « pays d’origine ».

Les Marocains n’ont pas tardé à réagir. Ils ont « rappelé » que Tariq Ibn Ziyad était reconnu comme Marocain dans les manuels scolaires de nombreux pays. Ils soulignent aussi que le billet de cinq livres de Gibraltar représente toujours Tariq Ibn Ziyad et l’étoile marocaine à 5 branches en arrière-plan. Le réalisateur koweïtien de la série dénonce, quant à lui, « une attaque délibérée contre sa série avant même d’avoir pris connaissance de son contenu ».

Il faut souligner que plusieurs acteurs arabes incarnent différents rôles dans la série « Fath Al Andalous ». Parmi eux, le Marocain Hicham Bahloul, qui incarne le rôle de Chaddad, l’ami de Tariq ibn Ziyad et commandant de son armée, et l’acteur syrien Suhail Jebai, dans le rôle du leader musulman.

Tariq ibn Ziyad est d’origine berbère

Ce qui est certain, c'est que le principal acteur de la conquête musulmane de l’Andalousie est un Berbère né au VIIe siècle au Maghreb. Il est décédé en 720 à Damas, en actuelle Syrie. Tariq ibn Ziyad a joué un rôle important dans la conquête de l'Espagne, qui a conduit à la longue ère de l'Espagne musulmane. Selon les historiens, il était l'affranchi de Moussa ibn Noçaïr, qui gouvernait l'Afrique du Nord pour le compte du calife omeyade de Damas, et a été commandant dans son armée.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

En 711, des nobles wisigoths en rébellion contre le roi Rodéric lui demandent d'intervenir en Espagne. En mai 711, à la tête d'une armée composée de Berbères, le chef militaire débarque en Andalousie et bat le roi à Jerez de la Frontera, en juillet 711.