Les retraités et anciens militaires de l'Armée nationale populaire (ANP) pourront désormais espérer l'éventuelle régularisation de leur situation socioéconomique. Un dossier resté en suspens plusieurs années durant et qui a fait sortir les concernés dans la rue pour réclamer ce qu'ils considèrent comme leur droit absolu. 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que leur mouvement n'a pas été vain. L'espoir d'entrevoir le bout du tunnel est désormais possible pour ces retraités, après l'annonce faite par le ministère de la Défense nationale (MDN), mercredi 17 mars. En effet, dans son communiqué, le MDN a fait savoir que « certains articles du Code des pensions militaires sont en cours de révision ».

Cette initiative a été entreprise, explique la même source, « afin de permettre à plusieurs catégories d’anciens militaires, l’examen et la régularisation de leurs dossiers déposés au niveau des services du Ministère de la Défense Nationale. Il s’agit en l’occurrence de l’article permettant la prolongation des délais des recours et celui permettant la création de la pension d’invalidité complémentaire, au profit du militaire auquel la commission d’expertise médicale attribue un taux d’invalidité imputable au service ».

Plus de 288 000 dossiers traités

Le MDN notre que « par ailleurs, et s’agissant des résultats réalisés jusqu’à présent, en termes d’étude de dossiers introduits auprès du Ministère de la Défense Nationale pour examen et régularisation, au profit des différentes catégories d’anciens militaires, le nombre de dossiers reçus s’élève à 288 079 ».

Le ministère de la Défense nationale, qui assure qu'il « porte une attention particulière à la régularisation des dossiers et au suivi de la situation des militaires de toutes catégories, et conformément aux instructions de Monsieur le Président de la République (...) » et « affirme que ses services œuvrent en permanence et avec un rythme accéléré à traiter et statuer sur le maximum de dossiers déposés, dans les meilleurs délais ».

La coordination des retraités réagit

Cela dit, cette nouvelle n'a pas soulagé la coordination des retraités de l'ANP qui a réagi au communiqué du MDN, ce jeudi 18 mars. La coordination estime que les mesures annoncées n'apportent rien de nouveau par rapport aux revendications des anciens militaires de l'ANP. Pour ces retraités de l'armée, les annonces du MDN ne sont destinées qu'à gagner l'estime de l'opinion publique.